Nonie Darwish au sommet de l’islam laique, mars 2007

Publié dans Nonie Darwish, l'essentiel. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Nonie Darwish au sommet de l’islam laique, mars 2007

« Maintenant, on me traite d’infidèle », un livre de Nonie Dawish

Un article de Guy Millière : (…) Je veux maintenant attirer l’attention sur un livre publié en anglais, il y a quelques mois et qui ne sera, j’en suis certain, jamais traduit ni publié en France. Le titre en dit déjà beaucoup : “Now, They Call Me Infidel” [1] (Maintenant, ils m’appellent infidèle). Le sous-titre, à lui seul, condamne la version anglaise elle-même à ne jamais figurer sur l’étal du moindre libraire parisien. Je le traduis : Pourquoi j’ai renoncé au djihad pour me tourner vers l’Amérique, Israël et la guerre contre la terreur. L’auteur est une femme, qui a passé sa première enfance à Gaza : Nonie Darwish. Elle est fille de shahid, ce qu’on pourrait traduire sans extrapoler profusément : fille d’antisémite praticien de la violence terroriste. Elle retrace, en un peu plus de deux cent cinquante pages, ce que fut son parcours et ce qui a fait d’elle la femme qu’elle est aujourd’hui. Ce parcours est exemplaire par ce qu’il montre de courage. Il est exemplaire, aussi, en ce qu’il dit ce que nul n’ose dire concernant les pathologies mentales qui courent dans le monde arabe et pénètrent aujourd’hui l’Europe et l’Amérique. Lire la suite »

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Leave a Comment »

Des Arabes en faveur d’Israël – Entretien avec Nonie Darwish (Proche Orient Info) – juin 2006

Des Arabes en faveur d’Israël – oui, cela existe. C’est même le nom du site – Arabs for Israel – fondé par Nonie Darwish.

Arabe et musulmane, Nonie Darwish est née au Caire et a grandi à Gaza à l’époque où Nasser promettait de détruire Israël. Son père, Mustapha Hafez Darwish, dirigeait à l’époque les services de renseignement à Gaza. C’est lui qui crée les Fedayin, ces groupes armés qui mènent des attaques en territoire israélien pour y semer la mort et la destruction. En 1956, le père de Nonie est assassiné dans la première opération ciblée israélienne. Nasser en fait un héros national et le hisse au rang de « Chahid ».

La question qui revient ensuite sur les lèvres de tous les officiels arabes qui rendent visite à la famille endeuillée : « Qui vengera le sang du père tué par les Juifs ? ». Nonie Darwish vit aujourd’hui aux États-unis. Son livre – « Now they call me Infidel » – sort en novembre prochain. Lire la suite »

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Leave a Comment »

« Nous avons été élevés pour haïr »

La controverse concernant les caricatures danoises et le prophète Mohamed est totalement “à côté de ses pompes”. Ces caricatures sont bien sûr offensantes pour les Musulmans, mais des caricatures dans un journal ne sont pas une raison d’incendier des bâtiments et de tuer des innocents. Ces caricatures ne sont pas la cause de ce déclenchement de la haine que nous voyons dans le monde Musulman, sur nos écrans, tous les soirs; elles ne sont que le symptôme d’une maladie bien plus grave.Je suis née comme Musulmane au Caire (Egypte) et j’y ai vécu, ainsi que dans la bande de Gaza. Dans les années 50, mon père a été envoyé par le président égyptien Gamal A’bdel Nasser pour diriger le Renseignement militaire à Gaza et au Sinaï. Il y a créé le groupe des “Fédayine palestiniens” qui était la résistance armée de l’époque. Ces “fédayine” traversaient la frontière et ils ont massacré en Israël 400 personnes, en blessant 900 autres. Lire la suite »

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Leave a Comment »

We were brought up to hate – and we do

The controversy regarding the Danish cartoons of the Prophet Mohammed completely misses the point. Of course, the cartoons are offensive to Muslims, but newspaper cartoons do not warrant the burning of buildings and the killing of innocent people. Lire la suite »

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Leave a Comment »

De nombreux musulmans ne cherchent qu’une chose : islamiser l’Amérique et l’Occident, coûte que coûte!

« Dans les années 50, j’étais une gamine qui a grandi dans le territoire de Gaza, contrôlé à l’époque par l’Egypte ». Nonie Darwish se souvient comment on lui a appris à haïr les Juifs depuis sa tendre enfance. « On m’a toujours dit de ne pas accepter les bonbons proposés par les étrangers, car c’était peut-être un Juif qui essayait de m’empoisonner » se rappelle-t-elle. « On nous répétait sans cesse que les Juifs étaient des démons, le mal, les ennemis de Dieu ».

Aujourd’hui après plus d’un demi-siècle, Darwish a abandonné les schémas dans lesquels elle a été élevée; elle est devenue un défenseur actif d’Israël qui s’exprime à haute voix. Récemment elle a lancé un site web http://www.arabsforisrael.com et a commencé à faire des conférences à travers les Etats-Unis sur la nécessité de soutenir Israël et sa survie. Lire la suite »

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Leave a Comment »